La puissance est un élément majeur dans la pratique du sport et notamment de la musculation. Que ce soit avec des haltères, une barre ou encore au poids du corps, la puissance déterminera vos résultats et votre proportion à performer. Dans le cadre de la musculation, la puissance c’est la capacité de réaliser des actions tout en sollicitant une intensité poussée à son maximum sur un bref laps de temps. La puissance est en fait le résultat de la rencontre entre la force et la vitesse. Il est
impossible d’être puissant en musculation si une de ces deux variables est absente. Cependant, pour gagner en puissance, il faut du temps et en plus de ça, il faut savoir comment s’y prendre. En effet certains protocole d’exerices sont reconnus comme étant plus effectifs que d’autres pour le développement de la puissance musculaire globale du sportif.

Que ce soit dans le cadre d’une prise de masse musculaire, d’une perte de poids ou d’une sèche musculaire, réaliser ces protocoles vous permettra de travailler tous les muscles de votre corps, de vous renforcer et vous permettre de durer dans le temps. Pour réaliser tous ces exercices, il est important de garder en tête qu’il faut chercher à effectuer chacun des mouvements à la bonne vitesse en s’appuyant sur sa force.

Priorité aux exercices Polyarticulaires

Les exercices poly-articulaires sont des exercices qui par définition sollicitent plusieurs articulations et plusieurs groupes musculaire en même temps. Ces exercices sont reconnus comme étant plus efficaces que les exercices d’isolation pour gagner en flexibilité, perdre du poids et surtout en puissance musculaire.
Les exercices polyarticulaires permettent de charger plus lourd car les articulations sont souples et peuvent donc supporter des charges plus lourdes, si celles-ci sont adaptées au pratiquant. Les meilleurs exercices polyarticulaires pour le gain en puissance musculaire sont : le squat, le soulevé de terre, le rowing barre et le développé couché.

L’entraînement Pliométrique

La pliométrie, est un type d’entraînement qui sollicite deux types de force. La force reflexe et la force élastique. Elle est très utilisée par les basketteurs pour gagner en détente verticale par exemple. La force reflexe, c’est la contraction d’un muscle à la suite de son étirement. La force élastique correspond à la compression d’un muscle ou à son allongement.
Cette méthode de musculation est déconseillée aux débutants et est principalement utilisé par les pratiquants souhaitant varier leur type de musculation. Les meilleurs exercices pliométriques sont les tractions, le développé couché et le squat. Pour savoir comment les réaliser, n’hésitez pas à lire l’article La Pliométrie.

La méthode Pyramidale

La méthode pyramidale, appelé aussi méthode de « contraste des charges » consiste à alterner entre l’utilisation de charges lourdes et de charges légères sans temps de pause. Elle peut être utilisée autant pour les exercices d’isolation que pour les exercices polyarticulaires.
Cette méthode a donc pour objectif de développer la puissance explosive de celui qui l’utilise. Elle développe la force avec les charges lourdes et la vitesse avec les charges légères. Lors de cette pratique, le recrutement des unités motrices est à son maximum au moment de la mobilisation de la charge lourde. Il existe une variante de cette méthode appelée le « Complex Training », elle est très utilisée dans le Crossfit. Cette variante consiste à répéter un exercice en force suivit par un exercice de
pliométrie. Par exemple : Le squat suivi de sauts au-dessus d’un banc de musculation.

Le Stato-dynamique

La méthode stato-dynamique est une méthode consistant à ajouter une étape dite statique d’une durée de 2 à 3 secondes durant la phase concentrique de la réalisation d’un mouvement en musculation puis une phase d’accélération et d’explosion durant la phase excentrique. L’arrêt du mouvement favorise l’activation nerveuse et la phase concentrique elle, favorise le
mécanisme nerveux. De ce fait, cette méthode favorise le développement de la force explosive et maximale.
L’usage de cette méthode mixte provoque des résultats rapides contrairement aux entraînements classiques car elle permet de travailler les mécanismes nerveux de manière intense.

Il existe donc une multitude de méthode pour développer votre force musculaire. Toutes ces méthodes sont bonnes tant qu’elles sont parfaitement intégrée à vos entraînements et qu’elle reste cohérente dans le cadre du programme que vous suivez. N’hésitez pas à commencer un programme Dreamcore pour pouvoir utilisé chacune ces méthodes.