La testostérone, à partir d’un certain niveau de musculation (et pas nécessairement haut), tout pratiquant en a entendu parler et de ces vertus miracles pour la prise de masse musculaire ou la perte de poids. Cette hormone capable de vous permettre de soulever beaucoup plus de poids de musculation et de vous rétablir de maladie et de blessures beaucoup plus vite. Un véritable super pouvoir !
Mais qu’est-ce que c’est exactement ? Comment ça marche ? On vous dit tout.

C’est quoi la testostérone ?


La testostérone est une hormone produite naturellement par le corps humain, elle fait partie de la famille des androgènes. Chez l’homme, elle est principale produite au niveau des testicules, mais les femmes en produisent aussi au niveau des ovaires, mais en quantité bien réduites. Dans les deux cas, elle est responsable du désir sexuel.
Chez l’homme, elle atteint son plus haut niveau à l’adolescence et ensuite se réduit naturellement à partir de 30 ans environ. Comme toute hormone, elle est sécrétée et transporté dans le corps à travers le sang, celle-ci a ensuite pour objectif de réguler les fonctions de l’organisme.


Quel est le rapport avec la musculation ?

La testostérone est une hormone anabolisante. Pour ne pas trop entrer dans les dédales de la science nous simplifieront en expliquant qu’anabolisant rime avec « grossir » et catabolisant lui rime avec « maigrir ». C’est tout de suite plus clair non ?
En effet, la testostérone intervient directement dans le processus de la prise de masse musculaire en faisant grossir les fibres musculaires ce qu’on appelle l’hypertrophie musculaire. Pour résumer, elle donne plus de force et de volume à nos muscles.
Mais ça ne s’arrête pas là, la testostérone permet aussi d’inhiber la formation du gras lorsque l’on veut sécher et donc provoquer une perte de poids. Elle réduit la fatigue et permet de mieux tenir la difficulté pendant les entraînements.
Après avoir lu ces lignes, il est dès lors normal de se demander : Comment booster sa testostérone ?

Comment booster la testostérone ?


Mettez de l’intensité dans vos entraînements


Votre corps augmentera votre taux de testostérone si vous le soumettez à des séances intenses qui ont pour but de choquer vos muscles. Pour ce faire, réalisez des exercices polyarticulaires comme le squat, le développé couché ou encore le soulevé de terre. N’hésitez pas à mixer vos séances à des séances de type Hit.

Dormez bien

Appliquez le même conseil que celui qu’on vous a communiquer pour la prise de masse musculaire, il faut dormir dans l’idéal 8 heures par nuit pour favoriser la production de testostérone.

Fuyez le stress


Le stress est responsable de la production de cortisol et cette hormone est la pire ennemie de la testostérone, n’hésitez pas à prendre du temps pour vous, pour vous relaxer, vous détendre et ainsi réduire votre stress.

Mais la véritable clef, c’est l’alimentation


Pour stimuler la production de testostérone, l’alimentation est la clef, en adoptant une alimentation saine et équilibrée vous prendrez soin du mécanisme responsable de la sécrétion de testostérone dans votre corps. Pour se faire, veillez à respecter vos apports caloriques en ingérant assez de calories et de macronutriments. Pour être sûr de ne pas vous tromper, il vous suffit de calculer votre basal calorique. (Le coach Dreamcore le fait automatiquement)
Cependant faites attention à ne pas exploser votre basal calorique en absorbant trop de calories et de protéines. Ne consommez pas trop de fibre et lipides, ceci pourrait nuire à la sécrétion de testostérone.
Enfin préférez les produits naturels aux produits industriels, car ceux-ci possèdent des perturbateurs endocriniens qui ont pour effet de perturber le système hormonal.

Le QUID des produits dopants


Dans cette quête du taux de testostérone le plus haut, certains pratiquants de musculation optent pour l’utilisation de produits dopants, ces produits faisant littéralement exploser le taux de testostérone, les résultats des prises de masse et des sèches musculaire en ressortent décuplés. Si vous avez bien compris les effets de la testostérone sur le corps, vous comprenez donc que les pratiquants sous les effets de produits dopants voient donc leur puissance musculaire augmenter,
leur masse musculaire être décuplée et leur capacité de récupération est alors à leur paroxysme.
Cependant cette pratique est risquée et vraiment pas recommandée. Les contres coup des cures de testostérone sont difficilement évitable et après avoir boosté la production de testostérone dans son corps, il est difficile de la relancer naturellement après avoir stoppé ses cures. Soyez vigilant et pesez les pour et les contres avant de vous lancer dans cette pratique périlleuse et peu utile pour la grande majorité des sportifs.

Envie d’exploser vos performances ? N’attendez plus et téléchargez l’application Dreamcore.